Nationalism

(redirected from Nationalisme)
Also found in: Dictionary, Thesaurus, Encyclopedia, Wikipedia.
Related to Nationalisme: nationalism

Nationalism

The philosophy in which one promotes the interests of one's own country or ethnic group over others. For example, nationalism may advocate secession of a region to form a new country in which one's own ethnic group predominates. What qualifies as a "nation" in nationalist terms is a matter of some disagreement.
References in periodicals archive ?
Francois Charbonneau (2004-2005) presente les contours d'une nouvelle fondation morale de la nation canadienne, celle des annees quatre-vingt-dix, bien differente du nationalisme pancanadien des annees soixante et soixante-dix.
45) Mais, il y a aussi d'autres raisons pour lesquelles le nationalisme peut se faire place parmi les jeunes etudiants.
Le nationalisme de contestation: Le role des mouvements nationalistes dans la construction politique des identites wallonne et quebecoise en Belgique et au Canada.
Les jeunes remettent en question la bonne-entente, l'elite institutionnelle et le <<sentimentalisme religieux>> du nationalisme acadien.
Pour le leader nationaliste indonesien Sukarno, la revolution sociale etait d'ailleurs un element essentiel du nationalisme asiatique et allait advenir au Laos.
Le nationalisme peut encore eclairer la comprehension de plusieurs phenomenes culturels recents, a condition d'en bien cerner les implications ideologiques.
En effet, et nous inspirant encore de Seymour, nous pouvons dire que si ces penseurs sont si opposes a l'option du multiculturalisme pluraliste (politique de reconnaissance des minorites nationales et autres), c'est bien parce qu'ils sont encore sous l'emprise du nationalisme civique ou ethnique; parce que, seuls des penseurs qui souscrivent (implicitement) au modele de l'Etat-nation ou qui ne raisonnent que dans les termes d'un seul peuple, peuvent ainsi s'arc-bouter a l'idee de la primaute des droits individuels, au point que l'idee de reconnaitre des droits (collectifs ou specifiques) a d'autres peuples ou groupes minoritaires leur paraisse absurde ou inacceptable (Seymour 2000, 129).
Begin, Yves, Raison et sentiment: nationalisme et antinationalisme dans le Quebec des annees 1935-1939, memoire de maitrise en histoire, Universite de Montreal, 2001, vi-144 p.
C'est ce qu'on peut assimiler aux glissements entre un nationalisme civique et un nationalisme ethnique mais qui ne s'y laisse pas reduire.
C'est une situation qui nous amene maintenant a aborder le cas de Montreal au moment de la Revolution tranquille, soit une ville qui a souvent ete percue comme emblematique du vecu historique juif au Canada, en meme temps qu'elle est devenue le principal lieu d'expression du nationalisme canadien- francais puis quebecois.
Au-dela de ce festival, l'on aspire a voir tous les acteurs conjuguer leurs efforts dans le cadre d'un programme annuel qui debouche sur l'organisation d'une [beaucoup moins que] grande messe culturelle artistique qui sied au rang historique de Sale et a son riche palmares en nationalisme, sciences, culture, patrimoine, arts et creations[beaucoup plus grand que], a affirme a l'ouverture de cette edition le president de l'association Sala Al Moustakbal, Moulay Ismail Alaoui.
En aout 1958, le magasin prend le nom d'Omar Effendi et devint depuis cette date, une sorte d'embleme du nationalisme economique egyptien.